Basilique religieuse

Dans l'Église catholique, une basilique est une église privilégiée.



Catégories :

Basilique - Édifice-type

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • La Basilique Saint Marc est bien plus qu'une église, plus qu'un simple lieu religieux. C'est en en effet en même temps une œuvre éminemment politique... (source : e-venise)
Basilique Saint-Paul-hors-les-murs (Rome)

Dans l'Église catholique, une basilique est une église privilégiée.

On peut distinguer les basiliques majeures (quatre églises de Rome) et les basiliques mineures. Les basiliques majeures et certaines basiliques mineures possèdent le titre de basilique et les privilèges qui y sont attachés depuis des temps immémoriaux. Les autres les doivent à une décision du pape.

Par extension, d'autres églises remarquables sont aussi nommées basiliques (par exemple Sainte-Sophie à Constantinople).

Étymologie

Le mot basilique vient du grec βασιλεύς «roi», βασιλικός «royal». Le Dictionnaire de l'Académie française[1] fait remonter le mot français au XVe siècle et le dit emprunté du latin basilica, du grec βασιλικὴ στοά (basilikê stoa), «portique royal, où siège l'archonte-roi».

Histoire

À partir du IVe siècle, les sanctuaires chrétiens adoptent l'architecture des basiliques civiles romaines (on parle alors d'église à plan basilical). Ainsi, pendant les derniers siècles de l'Empire romain cœxistent des basiliques civiles et des basiliques religieuses. Seules ces dernières connaissent la postérité.

À Rome, les empereurs romains construisent à partir du IVe siècle des basiliques destinées au culte chrétien hors du pomœrium de Rome. Celles-ci garderont fréquemment le qualificatif «hors-les-murs». Les basiliques Saint-Pierre et Saint-Jean de Latran ont été construites et financées par Constantin, Saint-Paul-hors-les-murs par Honorius, tandis que Sainte-Marie-Majeure l'a été par le pape Libère (basilique libérienne).

Certaines basiliques en Italie, en Espagne, au Portugal, en Pologne et en Terre Sainte portent le titre de basilique depuis des temps immémoriaux. L'ensemble des autres basiliques ont reçu leur titre à partir de la fin du XVIIIe siècle, suite à une décision papale.

Basiliques majeures

Ornements extérieurs de l'écu propres à une basilique. L'écu et la devise sont spécifiques à chaque basilique.

Les basiliques majeures sont au nombre de quatre et se trouvent toutes à Rome :

Caractéristiques

Basiliques mineures

De nombreuses églises dans le monde, dont onze à Rome, portent le titre, porté depuis des temps immémoriaux ou délivré par le pape, de basilique mineure. Ce sont , généralement, des sanctuaires constituant l'objectif visible d'un pèlerinage important ou particulièrement ancien.

Cet honneur dépend seulement de la volonté du pape qui l'accorde selon certaines considérations :

Une basilique n'est pas nécessairement une cathédrale (et réciproquement). Ainsi Sainte-Anne-d'Auray (Morbihan) est une basilique qui n'est pas cathédrale (c'est-à-dire qu'elle n'est pas le siège de l'évêque diocésain) et la cathédrale Saint-Pierre de Rennes n'est pas basilique.

Privilèges

Ces églises ont trois insignes :

Insignes des basiliques

Ombrellino basilical

Les basiliques (majeures et mineures) se distinguent par le droit de porter l'ombrellino (ou pavillon) pontifical (sorte de parasol à demi ouvert, aux couleurs papales rouge et or) près de l'autel et lors des processions, mais aussi le tintinnabule (clochette sur une hampe).

L'ombrellino est aussi le timbre héraldique de ces églises.

Sources, notes et références

  1. http ://atilf. atilf. fr/academie9. htm
  2. Motu proprio L'antique et vénérable basilique', Benoît XVI, 31 mai 2005

Autres types d'édifices catholiques

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Basilique_religieuse.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 18/04/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu